Les règles de la pétanque

L’histoire

Les hommes jouent aux boules depuis des millénaires : en Egypte, en Grèce, chez les Romains qui les apportent en Gaule. Le jeu perdure au Moyen-Âge et devient à nouveau à la mode à la Renaissance grâce à la noblesse (tout comme le jeu de Paume qui deviendra le tennis).

Chaque région française a ses propres règles , dans le Sud de la France on joue à « la longue ou jeu provençal », spécialité où l’on doit faire trois pas avant de lancer sa boule vers le cochonnet.
En 1907 à La Ciotat, « Lenoir », un champion de Jeu Provençal atteint de rhumatismes et ne pouvant plus effectuer ses 3 bonds, se mit à tracer un cercler et à jouer les « pè » « tanca » c’est-à-dire les pieds joints, collés en Provençal : la Pétanque était née.

 

Aujourd’hui c’est le dixième sport le plus pratiqué en France et on y joue dans plus de 78 pays.
Mais c’est avant tout pour les Français un loisir et un jeu synonyme de soleil et de vacances car on y joue souvent pendant l’été dans le sud de la France.

Le terrain

On peut jouer à la pétanque sur tout type de terrain sablonneux, mais généralement les espaces dédiés à la pétanque sont des terrains plats, rectangulaires et encadrés de poutres en bois.

Un terrain mesure généralement 15m de long sur 4m de large.

Le matériel

Les boules ont évolué au fil des temps : d’abord en argile, en pierre, elles deviennent en bois puis sont cloutées et finalement seront fabriquées en acier.

Si vous jouez :

  • 1 contre 1 = 3 boules par joueur
  • 2 contre 2 = 3 boules par joueur
  • 3 contre 3 = 2 boules par joueur

1 but ou cochonnet est nécessaire par partie, quel que soit le nombre de joueur.

Le début de partie

Au début de la partie vous tirez au sort l’équipe qui commence.
Un joueur de l’équipe qui a la main, trace au sol un cercle de 30 à 50 cm et lance le but (« cochonnet ») à une distance comprise entre 6 et 10m.
Il doit avoir les deux pieds dans le cercle.
Il lance ensuite une boule, puis un joueur de l’équipe adverse lance une boule.

Le but du jeu

Le but du jeu est de lancer les boules le plus près possible du but ou « cochonnet ».

Le déroulement de la partie

Celui des deux qui est le plus près du but « a le point ».
C’est donc à l’équipe adverse de lancer une boule jusqu’à ce qu’elle regagne le point.
Si elle regagne le point, c’est à l’autre équipe de jouer, et ainsi de suite.

A la pétanque on peut POINTER c’est-à-dire tenter de faire le point en se rapprochant du but
ou TIRER c’est-à-dire lancer sa boule avec force sur la boule adverse qui a le point (pour lui faire perdre).

Quand toutes les boules ont été jouées : on compte le nombre de point, en comptant le nombre de boules plus proches du but que n’importe quelle boule de l’autre équipe.

L’équipe qui a remporté la mène relance le but, généralement de l’endroit où la mène précédente s’est terminée.
Une partie se joue en 13 points.

Les règles particulières

Si une boule sort du « terrain » ou touche les limites qui l’encadre elle est annulée.

Si le but sort du « terrain » ou touche les limites qui l’encadre, il y a deux cas :

  • – Soit aucune équipe n’a de boules dans les mains ou les deux équipes en ont, alors aucun point n’est marqué et on rejoue la mène.

  • – Soit il reste des boules qu’à une seule équipe, alors elle marque autant de points qu’il lui reste de boules.